Partager sur :

portrait-entrepreneuse-efficacite

52 femmes entrepreneuses

Voici mon projet photographique personnel de l’année 2023. Chaque semaine je vous présente un portrait de femme qui s’est lancée dans l’aventure d’entreprendre.

J’ai quitté le monde de l’ingénierie pour celui de l’entrepreneuriat. Les deux ont en commun d’être majoritairement masculins. Alors j’ai eu envie de mettre en lumière ces femmes audacieuses, dynamiques et déterminées à créer la vie qu’elles souhaitent.

Ces femmes ont des histoires, des raisons d’entreprendre et des parcours variés. Au travers d’un portrait par semaine, je vous montre leur quotidien et raconte leurs histoires.

Créatrice de la MomOut Family Photographe-corporate-MomOut-family

J’ai rencontré Joana sur le groupe Facebook de mamans et futures mamans sportives qu’elle a créé. Par cette communauté bienveillante, elle contribue à véhiculer de l’information sur la pratique du sport durant et après la grossesse. Elle veut montrer qu’il est possible bien plus fréquemment qu’on le croit de poursuivre une activité sportive en étant enceinte. Offrir une information éclairée aux femmes est un réel enjeu dans notre société actuelle. Je me rappelle plutôt bien les questionnements et inquiétudes que l’on m’avait renvoyés alors que j’avais décidé de courir un semi-marathon à 3 mois de grossesse.

La MomOut Family s’inscrit donc dans une démarche féministe : Joana souhaite montrer qu’une pratique sportive est possible au travers d’informations, de témoignages de femmes et de professionnels de santé. C’est sa manière de lutter contre le cocon dans lequel sont trop souvent enfermées les femmes durant leur grossesse.

Avant ce projet, Joana était salariée et après plusieurs postes à impact sociétal (égalité FH, environnement), puis a fait un burn-out. Elle s’est alors donné 1 an pour savoir ce qu’elle avait envie de reprendre comme activité. L’entrepreneuriat, elle n’y pensait pas, convaincue qu’elle avait besoin d’être managée pour avancer sur un projet.

Concilier sport et parentalité, c’est possible !

C’est en novembre 2021, après une rencontre avec une amie qui lui propose de reprendre une marque de vêtements existante que Joana prend conscience de sa capacité à créer son entreprise elle-même. Elle se rappelle sa première grossesse et ses difficultés à trouver des vêtements adaptés à sa pratique sportive. Elle commence alors à monter son projet de vêtements de grossesse destinés au sport : étude de marché, échanges avec des entreprises qui proposent des vêtements d’allaitement. Il lui est apparu comme une évidence qu’elle devait s’entourer de personnes qui savent comment monter un projet entrepreneurial, alors elle rencontre un réseau de création de textile éthique (Fashion Green Hub), le CIDFF, ainsi qu’un réseau de mamans entrepreneuses, les Mampreneures.

« Tout s’est aligné », beaucoup de gens ont cru en son projet. Joana a rejoint l’incubateur Les Premières et s’est retrouvée entourée de personnes soutenantes et bienveillantes. Elle gère avec enthousiasme sa nouvelle vie d’entrepreneuse. Ses démarches l’ont convaincue de ne pas restreindre la MomOut Family à une gamme de vêtements, mais à créer un écosystème, une plateforme favorable au sport durant la grossesse.

Joana entreprend à sa manière, dans le respect de son rythme de future maman (au moment de ce portrait) Sa grossesse l’a forcée à aménager son temps de travail, et préparer son congé maternité en déléguant certaines tâches, planifiant d’autres. Elle accepte son rythme de femme enceinte et aménage ses horaires de travail en fonction de ce que son corps lui permet. Elle accorde une place importante à son équilibre vie professionnelle / vie personnelle.

Elle aime l’idée de créer son entreprise en même temps qu’un bébé. Par l’entrepreneuriat, elle apprécie également n’avoir de comptes à rendre qu’à elle même quant au développement de son projet.

Histoires d’entrepreneuses

Et vous, qui sont les entrepreneuses qui vous inspirent ? Taggez-les sous ce post, ça leur fera plaisir 😉 Et qui sait, peut-être auront-elles leur place dans ce projet ?

Un commentaire

  1. […] entendu parler de Ti3rs, l’entreprise d’Eva Ngalle, en janvier 2023, grâce à Joana Jacuzzi. Durant les mois qui ont suivi, j’ai observé les avancées entrepreneuriales d’Eva, et […]

Laisser un commentaire