Photo prise par Lucie Bataille 

Je m’appelle Diane, je suis une femme pétillante, espiègle et emplie de joie de vivre.

Photographe Lyon – Ma carrière professionnelle a débuté bien loin de la photographie : après un bac scientifique passé haut la main, j’ai découvert le monde des classes préparatoires et suis devenue ingénieure en télécommunications. Après mes études, j’ai rejoint mon amoureux à Lyon où nous avons pu fonder notre famille. Ingénieure… un métier intellectuellement intéressant, bien rémunéré… une bonne situation, me disait-on !

A l’écoute

je vous accueille comme vous êtes, et découvre avec passion les histoires qui font que nos chemins se croisent. C’est votre personnalité que je veux mettre en lumière. Alors ce qui me touche le plus, ce n’est pas seulement quand vous me dites que vous trouvez vos photos très belles, mais quand vous vous reconnaissez ! Vous pensez ne pas être photogénique, vous serez agréablement surpris.e

Écoresponsable

il n’est pas rare que j’arrive à vélo pour mes rendez-vous et shooting. Je privilégie des fournisseurs et partenaires français, voire locaux, et quand vous me demandez de vous accompagner pour votre mariage, je prends autant que possible le train pour mes voyages.

Perfectionniste

je me sens à l’aise lorsque mes reportages sont bien préparés et bien exécutés. C’est finalement un sacré défaut en tant qu’entrepreneuse, vu que j’ai du mal à lâcher prise sur des détails parfois anecdotiques, mais j’y travaille !

Avec le goût du Challenge

se lancer en tant que photographe en autodidacte ? Avoir son deuxième enfant en chemin ? Déménager au passage ? Je prends le challenge !

Alors pourquoi je suis devenue photographe de mariage ?

Si je suis devenue photographe en 2020, c’est probablement parce que la photographie a toujours fait partie intégrante de ma vie. J’ai construit depuis plus de 20 ans le patrimoine photographique de ma famille. Quelques belles photos, mais aussi de sacrés dossiers qui nous font bien sourire lorsqu’on les redécouvre des années plus tard.

Plus concrètement, j’étais la fille qui, aux réunions de famille, rassemblait tout le monde en disant “Hé, venez, faut faire la photo pour se rappeler de cette journée !”

En randonnant avec mon amoureux, plus marathonien que moi, s’arrêter pour prendre un joli papillon en photo était aussi une excellente excuse pour faire une pause… Voilà, c’est avoué ! Bon, depuis, j’ai quand même couru 2 semi-marathons dont le magnifique Marseille-Cassis.

Et puis, bien des années plus tard, je suis devenue la maman totalement amoureuse d’une petite puce. Je me suis questionnée sur les valeurs que j’allais transmettre à ma fille. J’avais envie de lui montrer qu’elle pourrait être libre, et que je la soutiendrai dans la vie qu’elle se choisirait

Alors est venue la claque : quelle vie je m’étais moi-même offerte ? Je disposais d’un confort matériel incroyable, mais pour autant, je me sentais vide. En songeant à quoi ressemblerait ma vie à 60 ans, je me suis vue regretter de n’avoir pas osé tenter vivre avec ma passion.

Consciente de cette dissonance cognitive entre le message que je voulais transmettre et ce que je faisais au quotidien, je n’ai plus été capable de rester ingénieure. J’ai envoyé balader ma carrière presque du jour au lendemain, j’ai quitté des collègues que j’adorais, et j’ai écouté mon besoin de rencontrer et découvrir des gens et les écouter avec passion me raconter leur histoire. Je me suis formée à la photographie de portrait et de mariage.

J’ai eu envie de croire en ce rêve qu’on peut avoir un métier passion et en vivre.

Il ne me restait plus qu’à prouver que c’était possible de vivre de la photo : challenge accepted !

Et quand je regarde le chemin parcouru aujourd’hui, autant vous dire que je suis très fière d’avoir osé !

Devenir photographe de mariage (et bien plus), cela a signifié rencontrer plein de superbes personnes, me former en tant que photographe, mais aussi en tant que doula et découvrir le monde de l’entrepreneuriat, apprendre à m’écouter pour savoir qui je suis et ce que j’ai envie de vous apporter.

Photographe et Doula, ça change quoi ?

Aujourd’hui, je suis photographe ET Doula. J’apporte à ma pratique de la photo une importance particulière à vous écouter et vous accueillir tel que vous êtes, pour créer les images qui feront sens pour vous, et dans lesquelles vous reconnaîtrez vos tendres habitudes, les étoiles dans les yeux de votre amoureux.se.

Mon moment préféré en tant que photographe de mariage ?

La soirée ! C’est quand la musique se lance et que tout le monde se fait plaisir sur la piste de danse que je me régale à créer des images pleines de folie. Je vous rejoins en dansant pour que vos invités osent se déhancher et oublient mes appareils photos.

Ce que je trouve dans ces moments, ce sont des éclats de rire, des photos parfois décalées, mais surtout qui irradient de joie à l’état pur.

photographe-lyon

Je suis plutôt …

Discrète ou extravertie ?

Discrète, je vous observe vivre votre vie et suis mon radar des émotions pour déclencher au moment propice. Mais j’aime aussi interagir avec eux quand ça leur permet de se libérer, typiquement lors de la soirée.

De mariage, de famille ou corpo ?

Les trois mon capitaine ! Je ne saurais pas choisir entre ces trois spécialités bien différentes qui m’apportent chacune de la réactivité, de la flexibilité et de la créativité dans ma pratique.

Qui imprime les photos ou les laisse sur l’ordinateur ?

Imprimées !!! J’ai envie que vous profitiez de vos images au quotidien, alors j’ai sélectionné avec soin les partenaires qui créeront des supports durables pour vos souvenirs les plus précieux.

Ce que j’aime et ce que je n’aime pas …

J’aime

  • Le fromage à raclette : option patates, chou-fleur ou crêpes, il faut savoir varier les plaisirs !)
  • Le badminton : un des seuls moments où j’arrive à ne pas cogiter sur mon entreprise
  • Regarder mes bébés (qui n’en sont déjà plus vraiment) grandir et s’inventer leurs histoires
  • Florence Foresti : son humour tranchant et sa vision du monde
  • Randonner et skier avec mon amoureux
  • Danser le rock jusqu’au bout de la nuit… 🎶 les démons de minuit (il se pourrait d’ailleurs que je vous rejoigne sur la piste de danse pour capturer des moments complètement dingues)
  • Rouler à vélo : je suis une cycliste invétérée (Capable de dépasser les 1000 bornes à l’année avec mon VAE !) Vélotaff bonjour
  • Découvrir des artisans locaux et passionnés par leur art : et chouette nouvelle, j’ai notamment trouvé le partenaire parfait pour confectionner vos précieux albums photos

Je n’aime pas

  • Les piqûres de moustiques : je me demande si le pire ce n’est pas de les entendre bzzzz-ter près de mon oreille lorsque je veux m’endormir
  • La galanterie (je ne suis pas une petite chose fragile, messieurs, merci !)
  • Avoir froid : j’adore les plaids (vous avez la référence ?)
  • Faire des photos posées (et si on mettait de votre vie telle qu’elle est en images ?)
  • Les choux de bruxelles (mais heureusement, je n’en ai jamais vus sur un repas de mariage !)
  • Perdre aux jeux de société (sauf si vous avez vraiment bien joué, là je tolère la défaite)
  • Les déchets qui traînent par terre (encore plus quand je vois une poubelle à 3 m)
Envie de découvrir comment je vous accompagne concrètement pour votre mariage ?
Et la photographie Corporate dans tout ça ?

Un jour, une amie m’a sollicitée pour créer les photos pour son entreprise.

En grande curieuse que je suis, j’ai alors exploré ce nouveau monde, et me suis formée aux codes et attentes de ce milieu.

Je pensais y trouver des exigences trop étriquées. Au contraire, j’y ai en fait découvert une créativité qui ne se limite qu’à ce que je suis capable d’imaginer.

Je prends le temps de créer des compositions élaborées pour refléter le message que l’entreprise souhaite transmettre. J’ai ainsi enrichi ma pratique de photographe de mariage.

Je suis aujourd’hui capable de créer des compositions recherchées avec aisance afin de vous apporter cet aspect plus artistique sur vos reportages de mariage.

Ce travail me permet d’assumer jour après jour cette casquette d’artiste et d’exposer mes créations.

Contactez-moi

photographe-lyon