Marathon photo 2020

17/06/2020 | Projets personnels

Début juin, la MJC Jean Macé a organisé un marathon photo. Merci à tous les bénévoles d’Une focale des photos, grâce auxquels ce marathon 2020 a pu se tenir ! C’était un plaisir de rencontrer d’autres photographes passionnés ! Bon, on est souvent passé aux yeux des lyonnais pour des touristes, avec nos appareils et nos carte de Lyon ! Mais c’était plutôt amusant…

De mon côté, ça a été l’occasion de booster ma créativité en prenant des photos pas comme d’habitude, le tout, en famille. C’est vous dire si j’étais comblée ! Ce samedi 13 juin, nous avons donc parcouru avec nos petites jambes (et parfois à vélo !) le 7ème arrondissement de Lyon. Nous étions à l’affût des images rares qui répondraient aux thèmes imposés.

Alors oui, ces images ne sont pas celles que vous trouverez d’habitude sur mon blog. Mais j’adore ce genre de défi et prend plaisir à vous le partager !

Le concours

Au total, 7 photos (oui 7 !) étaient attendues, chacune couvrant un thème bien particulier que vous découvrirez juste après. Départ aux alentours de 9h pour partir à la chasse aux perles rares… Il fallait rendre notre sélection de photos au plus tard pour 20h. Au final, nous n’avons peut-être pas parcouru 42,195km, mais étions quand même bien claqués le soir après une belle balade et un temps de sélection/retouches pour peaufiner notre participation… Résultat des courses :

  • 393 déclenchements de l’appareil
  • 202 photos sympas
  • 25 photos retouchées
  • 7 photos envoyées !

Notre participation

Voici donc les photos que nous avons soumises pour chacun des thèmes associés de ce marathon photo… cool

Pour les deux premiers thèmes, il s’agissait de lieux imposés : la fameuse piscine du Rhône que je connaissais bien, ainsi que le pont ferroviaire de la rue Croix Barret, une jolie découverte de la journée.

Marathon photo : piscine du rhône et pont ferroviaire de la rue Croix Barret

Thème 3 : Matière / Texture. Ce thème a été super inspirant pour moi, et j’ai dû la mort dans l’âme ne sélectionner qu’une seule photo… C’est Loïc qui a eu le dernier mot de la photo soumise tongue-out Il a aimé cette belle écorce qui égaie la ville.

Marathon Photo : Matière/texture

Thème 4 : le temps qui passe. Tout en simplicité, nous avons finalement retenu un cliché d’horloge, pris à la gare Jean Macé. L’aiguille des secondes égrenant inlassablement le temps qui passe… Oh philosphie quand tu nous tiens ! 😁

Thème 5 : A contre-jour. Nous avons cru que ce thème serait un vrai casse-tête étant donné les caprices de la météo de ce 13 juin… Car qui dit contre-jour dit aussi soleil, ou à défaut, lumière 😅 Mais finalement, le soleil a décidé de se montrer après une belle averse. A ce moment-là, je me trouvais près de la piscine du Rhône et c’est donc ainsi qu’est né cette image ensoleillée !

Thème 6 : Les bancs publics. L’air de Georges Brassens en tête, on s’est posés au niveau de la place Jean Macé pour faire quelques clichés. Mon idée initiale était de capturer des passants en mouvement devant un banc public, mais finalement, nous avons trouvé cette jolie menotte bien plus chouette #mamanAmoureuse

Marathon photo : contre-jour et bancs publics

Thème 7 : La nature se faufile en ville (le combat contre le béton). Last but not least de ce marathon photo, un thème pour lequel je me suis régalée, guettant à chaque pas de petites fleurs sympa à immortaliser entre deux plaques de béton. La gare de Jean Macé m’a permis de réaliser le plus beau cliché, étendue au sol (ce qui au passage a donné à mon jean un motif bien sympa 😜

Photos bonus !

Alors voilà, je ne résiste pas, voici en bonus quelques photos que j’aime également et n’ai pas pu poster… J’adore le mouvement dans ces images !

Un bonus du banc public…

Marathon photo : banc public bonus

Bonus du temps qui passe : un joli flou filé. Alors pour l’instant je ne suis pas une pro de ce genre de cliché, mais je suis déjà bien contente de celui-ci !

Marathon photo : flou filé

Une autre texture : un mur de briques noires… dont on sentirait presque le toucher rugueux rien qu’en le voyant.

Allez, une petite dernière pour la route… Les étranges impressions du quai sur mon jean à l’occasion de la prise de photo “La nature se faufile en ville”…Recalée car pas assez de champ de profondeur… C’est rare que je dise ça d’une photo ! 🤣

Marathon photo : impression sur mon jean

D’autres articles à ne pas manquer…

0 commentaires